ActualitéAgricultureEconomieFlash-infoSociété

𝐆𝐫𝐚𝐧𝐝-𝐁𝐚𝐬𝐬𝐚𝐦 : 𝐥’𝐀𝐅𝐎𝐑, 𝐥𝐚 𝐁𝐚𝐧𝐪𝐮𝐞 𝐌𝐨𝐧𝐝𝐢𝐚𝐥𝐞 𝐞𝐭 𝐥𝐞𝐬 𝐩𝐚𝐫𝐭𝐢𝐞𝐬 𝐩𝐫𝐞𝐧𝐚𝐧𝐭𝐞𝐬 𝐫éf𝐥é𝐜𝐡𝐢𝐬𝐬𝐞𝐧𝐭 à 𝐮𝐧 𝐧𝐨𝐮𝐯𝐞𝐚𝐮 𝐩𝐫𝐨𝐣𝐞𝐭 𝐝𝐞 𝐬é𝐜𝐮𝐫𝐢𝐬𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧 𝐟𝐨𝐧𝐜𝐢è𝐫𝐞 𝐫𝐮𝐫𝐚𝐥𝐞

A l’initiative de la Banque Mondiale et de l’ AFOR – Agence Foncière Rurale, il s’est ouvert ce lundi 19 septembre 2022 à Grand-Bassam, un atelier sur la conception d’un nouveau projet de sécurisation foncière rurale.

L’objectif de cet atelier, qui s’achève ce mardi, est de réfléchir à la conception d’un nouveau Projet de Renforcement de la Sécurisation Foncière Rurale de la Côte d’Ivoire (PRESFOR).

Plus spécifiquement, il s’agira de capitaliser les acquis en matière de sécurisation foncière rurale, de réfléchir collectivement sur les résultats obtenus par les différents projets et programmes de sécurisation foncière rurale et sur les nouveaux enjeux et les innovations à mettre en place, de dégager les perspectives de poursuite des opérations de sécurisation foncière rurale.

« Grâce au PAMOFOR, la Côte d’Ivoire dispose aujourd’hui d’un socle institutionnel adéquat et d’outils de référence pour mettre en œuvre sa politique foncière rurale. Ce projet est au bénéfice de la paix et de la cohésion sociale non seulement de notre beau pays, mais aussi et surtout, de la stabilité de toute la sous-région ouest-africaine. Il nous faut donc mesurer avec tout le recul nécessaire les résultats de la phase pilote du PAMOFOR et partager les leçons et expériences apprises », a recommandé le Directeur Général de l’AFOR, M. BAMBA Cheick Daniel, à l’ouverture des travaux.

Au-delà de ce bilan, dira le Directeur Général de l’AFOR, « il faudra envisager la réalisation d’une nouvelle opération de sécurisation foncière rurale à l’échelle du territoire national ».

« Le Gouvernement et nos populations attendent beaucoup de l’opérationnalisation et de la mise en œuvre de la loi relative au domaine foncier rural. L’AFOR s’emploiera donc à traduire en actes concrets, les propositions et recommandations pertinentes qui seront formulées au cours de cet atelier », a-t-il assuré.

La phase pilote du Projet d’Amélioration et de mise en œuvre de la Politique Foncière Rurale de la Côte d’Ivoire (PAMOFOR) qui s’achève, a permis, au 01 septembre 2022, de délivrer 12 488 Certificats Fonciers et 6 222 contrats fonciers.

Ces résultats encourageants ont amené la Banque Mondiale a envisagé un second projet de sécurisation foncière rurale dénommé « Projet de Renforcement de la Sécurisation Foncière Rurale de Côte d’Ivoire » (PRESFOR).

Le PRESFOR s’inscrira dans le cadre de la mise en œuvre de la politique foncière rurale dont l’objectif général est d’assurer la sécurisation foncière rurale, en vue de la réduction de la pauvreté en milieu rural, du renforcement de la cohésion sociale et de la gestion durable des ressources naturelles.

DIRCOM AFOR

Commentaires (Facebook)
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page