ActualitéAgricultureBusinessEconomieFlash-infoSociété

𝐏𝐫𝐨𝐣𝐞𝐭 𝐂𝐋𝐀𝐏 : 𝐥𝐞𝐬 𝐚𝐜𝐭𝐞𝐮𝐫𝐬 𝐝𝐮 𝐟𝐨𝐧𝐜𝐢𝐞𝐫 𝐫𝐮𝐫𝐚𝐥 𝐝𝐞 𝐁𝐥𝐨𝐥é𝐪𝐮𝐢𝐧, 𝐓𝐚𝐢, 𝐆𝐮𝐢𝐠𝐢𝐨, 𝐌é𝐚𝐠𝐮𝐢, 𝐃𝐢𝐯𝐨 𝐞𝐭 𝐆𝐮𝐢𝐭𝐫𝐲 𝐟𝐨𝐫𝐦é𝐬 𝐬𝐮𝐫 𝐥𝐞𝐬 𝐦𝐨𝐝è𝐥𝐞𝐬 𝐝𝐞 𝐜𝐨𝐧𝐭𝐫𝐚𝐭𝐬 𝐚𝐠𝐫𝐚𝐢𝐫𝐞𝐬, 𝐩𝐨𝐮𝐫 𝐮𝐧𝐞 𝐦𝐞𝐢𝐥𝐥𝐞𝐮𝐫𝐞 𝐚𝐩𝐩𝐫𝐨𝐩𝐫𝐢𝐚𝐭𝐢𝐨𝐧

Une mission de l’Agence Foncière Rurale (AFOR) s’est tenue du 9 au 23 juillet 2022 relativement au projet CLAP (Partenariat foncier de Côte d’Ivoire).

Il s’est agi de l’organisation d’ateliers départementaux de formation des acteurs du terrain (Sous-préfets, Directeurs Régionaux et Départementaux du Ministère d’Etat, ministère de l’Agriculture et du Développement Rural, Comités Villageois de Gestion Foncière Rurale (CVGFR) ), sur les modèles de contrats agraires, pour une meilleure appropriation de ces outils en vue de leur diffusion.

Parallèlement, les ateliers ont permis de clarifier l’esprit de l’élaboration des contrats agraires, d’expliquer chaque modèle de contrat agraire et d’encourager tous les acteurs à s’approprier les modèles de contrats agraires.

La mission s’est déroulée en deux (02) phases avec la phase 1, du 04 au 09 juillet 2022 à Bloléquin, Tai et Guigio et la phase 2, du 18 au 23 juillet 2022 à Méagui, Divo et Guitry.

Outre l’équipe du projet comprenant un cadre de l’AFOR, les opérateurs AIA, MERIDIA et le partenaire GIZ ont pris part à ces ateliers.

Le projet CLAP vise à améliorer l’accès sécurisé aux terres dans certaines communautés du Sud-Ouest et du Centre-Ouest de la Côte d’Ivoire, notamment dans les régions de San-Pedro, de la Nawa, du Loh-Djiboua et du Cavally avec une volonté d’inclusion des jeunes, des femmes et des groupes marginalisés.

Il met en œuvre une approche collaborative et inclusive de sécurisation des droits fonciers avec l’implication financière des entreprises privées et l’intervention de la société civile, pour la mise au point et l’implémentation d’innovations, et pour la clarification des droits fonciers en vue de leur formalisation.

Dans le cadre du CLAP, les droits fonciers reconnus sont formalisés à travers deux types de documents : les certificats fonciers pour les détenteurs de droits coutumiers et des contrats agraires pour les détenteurs de simples droits d’usage.

DIRCOM AFOR 

Commentaires (Facebook)
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page