ActualitéEconomieInternational

Emergence: Macky Salll plaide pour un développement du chemin de fer en Afrique de l’Ouest

Le président Sénégalais Macky Sall a plaidé, mardi, à Abidjan pour le développement du chemin de fer dans la sous-région ouest africaine qui contribuera à son développement de cette partie du continent, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.

Selon Macky Sall qui s’exprimait à la tribune de la 2ème Conférence internationale pour l’émergence de l’Afrique (CIEA) il faut « continuer le  plaidoyer pour le chemin de fer en Afrique ».

« La route a une portée limitée mais le vrai développement passera par le chemin de fer », a insisté le président du Sénégalais à cette occasion  qui fait des infrastructures un pilier du plan sénégalais émergent  initié en 2014.

Outre ce volet,  le Sénégal  compte développer  le capital  humain et la sécurité qui figurent en ligne de mire pour faire de ce pays de l’Afrique de l’Ouest une nation émergente.

« Notre continent est sur la bonne voie, le défi  s’est de rendre irréversible » cet élan, a indiqué Macky Sall sous le regard de ses paires Alassane Ouattara (Côte d’Ivoire), Alpha Condé (Guinée-Conakry- Président en exercice de l’Union Africaine) et   Ellen  Johnson Sirleaf (Libéria-Présidente en exercice de la CEDEAO).

« Quand on parle d’émergence c’est que nous sommes loin des Plans d’ajustements structurels (PAS) »,   a poursuivi Macky Sall qui a salué les performances de l’économie ivoirienne. « Ces dernières années l’Eléphant  (la Côte d’Ivoire-9%) est en tête du classement  des taux de croissance (…) les Lions avec 6,6% en 2016 suivent toujours  derrière  »,  a-t-il fait remarquer.

« La marche  vers l’émergence requiert une bonne cadence  surtout la persévérance. Ce sont des pratiques à remettre en cause, des  pratiques dogmatiques à changer  », a conseillé le président sénégalais.

Cette deuxième édition de la Conférence internationale pour l’émergence de l’Afrique (CIEA) est organisée conjointement par le gouvernement ivoirien, le Programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) en collaboration avec la Banque mondiale, la Banque africaine de développement, et l’Agence Japonaise de coopération internationale (JICA). La CIEA s’organise tous les deux ans. La première édition s’est tenue en 2015 à Abidjan.

La conférence a été précédée, dimanche dernier,  par la 5è édition du Forum des Marchés émergents sur l’Afrique, autour du thème, ‘’Imaginez l’Afrique dans 40 ans’’ faisant d’Abidjan  la capitale de l’émergence à en croire la ministre ivoirienne du Plan et du développement, Nialé Kaba.

Commentaires (Facebook)
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page