Non classé

40 milliards de FCFA de la France pour appuyer le système judiciaire ivoirien

APA-La Côte d’Ivoire et la France ont signé, lundi, à Abidjan une convention d’affectation du projet de renforcement du secteur de la justice en Côte d’Ivoire qui s’inscrit dans le 2ème Contrat de désendettement et de développement (C2D) portant sur un montant de 40,60 milliards de FCFA, a constaté APA sur place dans la capitale économique ivoirienne.
Cette signature s’est faite en présence du Premier ministre français, Manuel Valls et de son homologue ivoirien Daniel Kablan Duncan. M. Valls achève, lundi soir, une visite officielle de 48 heures en terre ivoirienne.Le projet de renforcement du secteur de la justice en Côte d’Ivoire du 2ème C2D a pour objectif de contribuer à l’amélioration du système judiciaire et pénitentiaire de Côte d’Ivoire à travers des actions réunies en trois composantes à savoir « faciliter l’accès à la justice par l’augmentation des capacités d’accueil des équipements du secteur, améliorer l’efficacité du système judiciaire en appuyant la formation des acteurs du système et améliorer les conditions des populations justiciables vulnérables ».

« Cette collaboration est tout à fait importante. La France est très fière de son appui à la Côte d’Ivoire », a déclaré Manuel Valls à son homologue ivoirien, Daniel Kablan Ducan. Par ailleurs, deux autres conventions entre les deux pays concernant l’approvisionnement en eau potable des populations d’Abidjan et de l’intérieur ont été signées.

La démarche Contrat de désendettement et de développement (C2D) est une procédure d’annulation des créances d’Aide Publique au Développement (APD) pour les pays pauvres très endettés (PPTE).

Commentaires (Facebook)
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer