ActualitéActualité en imageFlash-infoPolitiqueSociété

Un 1er novembre bien calme à Abidjan, après le scrutin présidentiel

Au lendemain du scrutin présidentiel, la capitale économique ivoirienne respire un calme relativement lourd. Les quartiers habituellement bondés de monde sont carrément déserts. Quelques véhicules se signalent ci et là, des habitants qui sortent se ravitailler, d’autres prennent un peu d’air, certains vont saluer des proches rapidement et rentrent en famille. Presque l’air d’un couvre-feu qui ne dit pas son nom, ou plutôt un confinement strict.

Ce matin les églises qui refusaient du monde habituellement sont assez vides. Les populations par crainte, ont préféré rester chez elles. L’annonce du début de la proclamation des résultats à partir de 15h30 GMT a encore renforcé l’attitude prudente des populations.

Un tout autre tableau dans certaines localités de l’intérieur comme à Gomon qui connaissaient quelques troubles en cours de journée.

Christophe BILE

Commentaires (Facebook)
Afficher plus

Articles Liés

A voir également
Fermer
Bouton retour en haut de la page