Environnement

Côte d’Ivoire : une nouvelle politique forestière définie par le gouvernement

Le gouvernement ivoirien a défini jeudi soir à Abidjan au terme d’un conseil présidentiel consacré à la forêt présidé par le chef de l’État, Alassane Ouattara, une nouvelle politique forestière qui devrait permettre de préserver et étendre le couvert forestier ivoirien détruit à près de 80%.

Selon une note d’information de la présidence ivoirienne, cette rencontre avait pour objectif de faire un état des lieux du couvert forestier en Côte d’Ivoire et de définir une nouvelle politique de préservation, de réhabilitation et d’extension des forêts.

Cette nouvelle politique, ajoute la note, devrait permettre d’assurer une couverture forestière d’au moins 20% du territoire national contre 11% aujourd’hui.

« Ce qu’il faut retenir de ce conseil présidentiel sur la forêt, c’est d’abord la prise de conscience du gouvernement et au plus haut sommet de l’État du besoin de réaction face à la dégradation de nos forêts», a soutenu le ministre ivoirien des eaux et forêts, Alain Richard Donwahi à l’issue de cette rencontre soulignant que « nous avons perdu près de 80% de notre couvert forestier et aujourd’hui, il est question de prendre des mesures pour réhabiliter, étendre et protéger nos forêts qui existent».

A en croire M. Donwahi, la nouvelle politique forestière permettra de faire en sorte que « nos forêts classées soient recouvrées et pour cela, il y aura des mesures qui seront mises en œuvre tel que le déguerpissement, mais aussi le recasement de nos communautés quand cela est nécessaire ».

Pour lui, les populations doivent « prendre conscience » du besoin de réhabilitation et de préservation des forêts ivoiriennes. «Un vaste programme de sensibilisation sera élaboré et mis en œuvre », a annoncé M. Donwahi. En 1960, rappelle-t-on, la Côte d’Ivoire qui disposait de 16 millions d’hectares de forêts, n’en dispose plus que 3,4 millions aujourd’hui.

Commentaires (Facebook)
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer