ActualitéPolitique

Les élections sénatoriales ivoiriennes enregistrent 63,92% de taux de participation à la mi-journée

Les premières élections sénatoriales ivoiriennes enregistrent un taux national de participation estimé à 63,92% à la mi-journée de samedi, a annoncé la Commission électorale indépendante (CEI) chargée d’organiser ce scrutin.

Selon l’institution électorale, ‘’le taux national de participation était 63,92% aux environs de 13h00 (heure locale et Gmt)’’.

En visite sur le terrain, le président de la CEI, Youssouf Bakayoko a affirmé que le scrutin sénatorial qui se déroule depuis 8h00 (heure locale et Gmt) dans le district d’Abidjan,  comme dans les 34 autres circonscriptions électorales du pays,   »se passe bien ».

‘’Je pense qu’il s’agit d’une élection spéciale en ce sens que les électeurs s’appellent grands électeurs. Jusque-là tout se passe bien’’, a déclaré M. Bakayoko à la mi-journée, au terme d’une visite dans l’unique centre de vote du district d’Abidjan.

Justifiant le dispositif militaire extraordinaire aux abords et dans l’enceinte du lycée Sainte-Marie de Cocody (Est d’Abidjan) qui abrite ce centre de vote,  M. Bakayoko a soutenu que  ‘’nous n’avons pas d’appréhensions spéciales par rapport à la sécurité. Nous savons qu’une élection a besoin d’une certaine couverture en matière de sécurité,  c’est ce que nous avons appliqué’’.

Réagissant à la motion de contestation de la composition de son institution déposée jeudi au siège de la CEI par une franche de l’opposition ivoirienne,  M. Bakayoko a indiqué n’avoir pas  »de déclarations spéciales » à faire sur ce sujet.

‘’Ils sont venus déposer un document  que nous  avons réceptionné. Des commissaires qu’ils ont nommément cité,  ont  fait savoir qu’ils ont prêté serment au terme de la procédure et qu’à partir de là,  ils sont indépendants’’, a-t-il expliqué insistant que ‘’nous n’avons pas de déclaration à faire. Nous avons reçu un courrier et nous continuerons’’.

Comme lui, le président dudit centre de vote,  Mamadou Sylla et  plusieurs missions d’observation,  ont noté  » un scrutin calme et sécurisé  » avec une grande affluence jusqu’à la mi-journée.

‘’Tout se passe bien dans un environnement calme et sécurisé’’, a dit à APA, Dr Kodjo Marie-Paule,  porte-parole de  la  plateforme des organisations de la société civile  pour l’observation des élections en Côte d’Ivoire ( POECI)  ajoutant que l’observation électorale de son institution s’étend sur l’ensemble des circonscriptions électorales du pays.

‘’Je suis ici pour apporter ma voix à la seule liste du district d’Abidjan’’,  a affirmé pour sa part,  le maire de la commune de Yopougon à l’ouest d’Abidjan,  Gilbert Kafana Koné estimant que le sénat permettra de « contribuer à l’évolution des débats parlementaires et sera également la chambre qui va s’approprier les questions des collectivités territoriales’’.

Les deux candidats de la liste unique du district d’Abidjan,  M. Raymond N’Dohi et sa colistière Ouattara Mama née Coulibaly,  ont successivement exprimé leur satisfaction après leur participation au scrutin pour avoir été retenus par leur famille politique pour briguer ces deux postes de sénateurs du district d’Abidjan.

‘’Le sénat,  c’est une nouvelle institution et sa mise en place a suscité beaucoup de commentaires. Aujourd’hui,  nous sommes heureux au niveau du district d’Abidjan, d’être ceux  qui vont porter l’espoir de toutes les collectivités territoriales’’, s’est félicité M. N’Dohi saluant également l’engouement suscité par le scrutin.

Quelque 569 grands électeurs (députés,  maires,  conseillers régionaux et municipaux) constituent le collège électoral du district d’Abidjan où  seront élus deux sénateurs.

Un collège électoral de 7011 électeurs composés de députés,  maires,  conseillers municipaux et régionaux, éliront à l’issue de ce scrutin,  les deux  tiers c’est-à-dire 66  membres du sénat ivoirien qui est la chambre haute du parlement ivoirien.

Le tiers restant, soit 33 membres de cette nouvelle institution, sera nommé par le président ivoirien,  Alassane Ouattara. 116 candidats sont en lice pour cette élection sénatoriale dans le pays dont 105 hommes et 11 femmes.

Commentaires (Facebook)
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page