ActualitéSociété

Les pompes funèbres suspendent leur mouvement de protestation devant les hôpitaux ivoiriens

Les mouvements de protestation devant les hôpitaux publics projetés par le Syndicat national des pompes funèbres de Côte d’Ivoire (SYNAPOFU-CI), ont été suspendus, jeudi, annonce Boniface Kouamé Kra.

Cette suspension a été décidée à l’issue d’une rencontre avec le Préfet d’Abidjan et le Directeur de cabinet du ministre de l’Intérieur et de la Sécurité.

‘’Ces autorités nous ont demandé de surseoir à notre mouvement, le temps pour elles de trouver une solution à nos revendications avec la hiérarchie. J’ai alors demandé aux camarades de surseoir au rassemblement devant les 3 Centres hospitaliers et universitaires (CHU) d’Abidjan et les différents hôpitaux publics du pays’’, a confié Boniface Kouamé Kra à APA au siège du syndicat à Yopougon (ouest d’Abidjan) au milieu de responsables de pompes funèbres.

Ceux-ci avaient convergé, tôt le matin, vers ce lieu d’où devrait partir une procession pour rallier le CHU de Yopougon à quelques mètres de leur siège syndical. ‘’Nous faisons confiance au Préfet d’Abidjan et au Directeur de cabinet pour le règlement de cette affaire car Ivosep ne peut pas continuer à narguer près 211 entreprises de pompes funèbres’’, a-t-il prévenu.

Cependant, les pompes funèbres privées ne feront pas de ‘’levées de corps demain vendredi’’, a indiqué M. Kra.

‘’Nous avons demandés à nos membres de ne prendre aucun sous pour procéder à une levée et transfert de corps demain vendredi. Nous resterons dans nos différents magasins sans travailler pour voir ce que Ivosep va faire des corps des familles éplorées’’, a-t-il précisé.

Le SYNAPOFU-CI à en croire son président, s’indigne ‘’du mépris affiché du gouvernement’’ face à la dictature d’Ivoire Sépulture (IVOSEP), la première société de pompes funèbres dans le pays depuis 1956.

Commentaires (Facebook)
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page