ActualitéSociété

Assises d’Abidjan : reprise des procès de Simone Gbagbo et Dogbo Blé, au Plateau et à Yopougon, mardi

Les procès de l’ex-Première dame ivoirienne, Simone Gbagbo poursuivie pour ‘’crimes contre l’humanité et crimes de guerre’’ et de Brunot Dogbo Blé, ancien Commandant de la Garde Républicaine qui comparaît pour ‘’séquestration et assassinat’’ reprennent, mardi, en assises au Tribunal du Plateau et de Yopougon (Ouest d’Abidjan), après près d’un mois de suspension.

Le procès de l’ex-Première dame avait été suspendu, fin janvier, à la demande de Me Patrick Viera, l’un des avocats commis d’office, qui sollicitait  »un autre report car nous n’avons pas toutes les pièces du dossier ».

‘’Pour permettre aux avocats commis d’office de s’imprégner davantage du dossier et permettre, également, au parquet général de leur transmettre les pièces réclamées par courrier, la procédure est suspendue pour reprendre le 21février 2017’’, avait, alors, décidé le Président de la Cour Boiqui Kouadjo.

Les pièces en question sont constituées  »de lettres, d’autres rapports d’expertise et de pièces saisies lors d’une perquisition » au domicile de Simone Gbagbo, avait indiqué le Procureur général Ali Yéo.

Trois avocats ont été commis d’office suite au retrait du collectif initial d’avocats de l’ancienne première dame de Côte d’Ivoire, en guise de protestation du refus de la Cour de faire ‘’comparaître des témoins clé’’, selon Me Dohora Blédé.

Tous des personnalités dont le Président de l’Assemblée nationale, Guillaume Soro, le président Charles Diby Koffi, l’ex-Dg de la police Brindou M’bia….’’.

Concernant le général Brindou M’bia, Me Rodrigue Dadjé, avocat principal de Simone Gbagbo s’est offusqué qu’il ait témoigné, récemment, à la Cour Pénale internationale (CPI).

‘’J’espère que la justice ivoirienne, si elle a encore un peu de dignité, le fera témoigner dans le procès en assises de Mme Simone Gbagbo comme sa défense l’a toujours demandé. Par ailleurs, ce Brindou M’bia est quand même drôle, il refuse de témoigner tout près ici à Abidjan et fait plus de 6000 kilomètres pour aller témoigner devant une justice étrangère’’, a écrit, le mercredi 15 février, Me Dadjé, sur sa page Facebook.

Contacté au téléphone par APA, Me Rodrigue Dadjé a confirmé la reprise du procès de Simone Gbagbo ‘’mais sans nous, ses conseils titulaires ni notre cliente’’.

Quant au procès de Brunot Dogbo Blé et neuf autres personnes poursuivies pour ‘’séquestration et assassinat’’, le 4 mars 2011, des Français Stéphane Frantz Di Rippel, ex-directeur de l’hôtel Novotel d’Abidjan, Yves Lambelin, ex-directeur général De Sifca, du Béninois Raoul Adeossi et du Malaisien Chelliah Pandian, ex-directeur général de Sania, il avait été suspendu, pour défaut ‘’d’avocats de certains prévenus’’.

Simone Gbagbo et Dogbo Blé tous deux proches de l’ex-chef de l’Etat Laurent Gbagbo, sont déjà condamnées respectivement, à 20 ans de prison pour ‘’atteinte à la sureté de l’Etat en 2015 et à perpétuité, en 2016, pour ‘’assassinat et complicité d’assassinat’’ du général Robert Guéï.

Avec APA

Commentaires (Facebook)
Afficher plus

Articles Liés

Flash-info

Assises d’Abidjan : reprise des procès de Simone Gbagbo et Dogbo Blé, au Plateau et à Yopougon, mardi

Commentaires (Facebook)
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page