ActualitéEconomieFlash-infoSport

TAEKWONDO -Classement World Taekwondo :CISSE CHEICK SALLAH JUNIOR, TOUJOURS EN TETE DE SA NOUVELLE CATEGORIE OLYMPIQUE

Abidjan, le 23 mai 2024-Dans sa dernière communication, celle de ce mois de mai 2024, la World Taekwondo vient de publier le classement par ordre de mérite des athlètes dans leur ranking. C’est avec joie que nous constatons que l’enfant de Dar-Es-Salam de Bouaké, l’enfant prodige du Taekwondo ivoirien continue de régner en maître absolu dans la catégorie des plus de 80kg, cette nouvelle catégorie dans laquelle il compétit désormais.

A deux mois des JO de Paris, le 1er médaillé d’OR de toute l’histoire du Taekwondo africain occupe largement la 1ère place de cette catégorie qui sera l’une des grandes attractions de ces olympiades à Paris avec 550.40 points devançant de loin le mexicain Carlos Sansores 458.80, le croate Ivan Sapina 410.31, le britannique Cadena Cunningham 342.30 et le turke Emre Kutalmis Atesli 310.99.

Un rang qui rassure et augure de la bonne santé de Cissé Cheick Sallah Junior à un moment aussi important.
La forme actuelle de l’Etoile du Taekwondo ivoirien fait rêver plus d’un Ivoirien de le voir rééditer l’exploit de Rio de Janeiro à ces Jeux. Et contrairement à Rio où se fut la surprise générale d’atteindre une si haute performance, cette fois, Cheick Sallah a affûté ses armes dans un contexte et un environnement qui lui permettent de faire montre d’un travail professionnel acharné, de plus d’abnégation, de plus de rage pour arriver à un autre sommet olympique.

L’histoire sportive de Cheick Cissé, laquelle devra, un jour, laisser des traces dans un livre afin de servir d’enseignements à la jeune génération qui veut aller loin dans une voie choisie.
Ce classement rend fiers tous ces amoureux de Taekwondo qui ont pris du plaisir à suivre la progression de ce grand combattant sorti des écuries des Maîtres Zebré Marcellin dit Billy et Kragbé Christian. Et depuis, Cheick Cissé ne s’est plus arrêté allant d’exploits en exploits.

La famille de feu le vieux Cissé Mamadou, aux encablures du Médico Scolaire de Dar-Es-Salam de Bouaké, peut dire merci à Dieu Tout-Puissant d’avoir sorti une icône mondiale de leur lignée et en être flattée.

En attendant le 10 août 2024, jour décisif où Cheick Sallah a un autre rendez-vous avec l’histoire et tous les projecteurs du monde à Paris, nous devons continuer de l’encourager et de le pousser à la victoire.

D’ici là, savourons son classement de numéro 1 mondial des plus de 80 kilogrammes et prions pour un autre sacre olympique qui n’est certainement pas loin.

Me. ANZOUMANA
Pour la Fondation Cheick Cissé.

Commentaires (Facebook)
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page