ActualitéPolitique

Un atelier de pré-validation de l’Indice national de solidarité et de cohésion sociale organisé par Le ministère de la Solidarité

Le ministère de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, à travers l’Observatoire de la solidarité et de la cohésion sociale (Oscs), a organisé les 21 et 22 novembre 2019, un atelier de pré-validation de l’Indice national de solidarité et de cohésion sociale.

Dans la nécessité d’avoir une appréciation globale et objective du niveau de la solidarité et de cohésion sociale en Côte d’Ivoire, l’Oscs a entamé, avec l’appui d’une équipe de consultants, l’élaboration d’un indice de solidarité et de cohésion sociale.

Et ce, à partir des 151 indicateurs nationaux adoptés, le 12 juin 2019, par le gouvernement ivoirien.

Les travaux de cette équipe ont, dans un premier temps, permis de disposer d’un projet d’indice.

Par la suite, un comité scientifique composé de démographes, de statisticiens, de sociologues issus du ministère de la Sécurité, du ministère du Plan et du développe-ment ; du ministère de la Solidarité, de l’Institut national de la statistique (Ins) … a été mis en place en vue de valider en première instance, ce projet d’indice, notamment sa méthode de calcul.

C’est donc à ce travail de pré-validation que se sont livrés au cours de ces deux jours d’atelier, l’équipe de consultants et le comité scientifique.

Il s’est agi, pour l’équipe de consultants, de présenter aux membres du comité scientifique, entre autres, les résultats auxquels elle a abouti, c’est-à-dire le cadre conceptuel et la méthodologie d’élaboration qu’elle a adoptés.

Et de recueillir et consolider les observations du comité scientifique.

Et enfin, pour le comité scientifique, d’analyser la pertinence de la méthode de calcul de l’indice.

A l’ouverture de cet atelier, le Directeur de cabinet du ministère de la Solidarité, de la cohésion sociale et de la lutte contre la pauvreté, Abdoulaye Bamba, représentant la ministre Mariatou Koné, a affirmé que « l’élaboration d’un instrument qui permettra d’évaluer la solidarité et la cohésion sociale est d’une importance capitale, non seulement pour le ministère en charge de la solidarité et de la cohésion sociale, mais surtout pour le président de la République, Alassane Ouattara» qui a mis ces deux valeurs au cœur de son programme de gouvernement.

Il a, ensuite, ajouté que « cet indice, une fois validé, permettra de situer le gouvernement et les populations, sur le niveau de la solidarité et de la cohésion sociale dans notre pays ».

Cet atelier, qui a eu lieu (dans un hôtel, Ndlr) à Abidjan-Cocody, avait pour objectif, de prévalider le projet de méthode de calcul de l’indice de solidarité et de cohésion sociale.

Il s’est tenu avec le sou-tien de l’Unfpa, à travers le projet «Appui à la pérennisation des outils de prévention et de gestion des conflits en Côte d’Ivoire» du Programme d’appui à la consolidation de la paix (Pacp).

Source : Service communication de l’Oscs.

Commentaires (Facebook)
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page