ActualitéInsolitesSociété

Un conducteur de taxi-moto atteint par balles au cours d’une interpellation à Niakara

Un conducteur de taxi-moto, G.C a été blessé à la jambe gauche par balle, au cours d’une interpellation lundi par un agent des Eaux et forêts, sur une piste menant à Pêkaha, village au Sud-ouest de Niakara.

Selon plusieurs témoignages, dont celui d’un conducteur de taxi-moto, Jacob Soro Yacouba, deux conducteurs de taxi-moto, dont la victime, auraient refusé de marquer l’arrêt à une barrière tenue par l’agent forestier, opérant seul dans son véhicule, ce jour de grand trafic routier à Niakara du fait du marché hebdomadaire de la ville.

“L’agent des Eaux et forêts a aussitôt pris en chasse les deux motos transportant du matériel d’orpaillage dont des caisses en bois utilisées dans l’extraction de l’or. Il a rattrapé l’un des conducteurs de taxi-moto en le coinçant à l’aide de son véhicule, puis a tiré sur le second qui, visiblement, l’avait devancé “, explique Soro Yacouba.

G. C a été conduit à l’hôpital général de Niakara par ses collègues conducteurs de taxis-motos, avant son évacuation en urgence au Centre hospitalier universitaire (CHU) de Bouaké.

Pour les acteurs du transport local, cet acte est un abus d’autorité. En représailles, l’agent des Eaux et forêts a eu son véhicule entièrement saccagé les auteurs ayant manqué de justesse de l’incendier.

Il a eu la vie sauve grâce à l’intervention non seulement du personnel de l’hôpital général de Niakara mais aussi et surtout des éléments de la brigade de la gendarmerie nationale.

Le préfet de Niakara, Matenin Ouattara, et le sous-préfet, Achille Assi Diahou, se sont rendus à l’hôpital général de Niakara où ils ont appelé à la retenue , au calme et à la cohésion sociale.

(AIP)

Commentaires (Facebook)
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page
Fermer
Fermer