ActualitéAgricultureEconomieFemmes on vous aimeFlash-infoSociété

Sécurisation foncière rurale : le PAMOFOR fait également des heureux dans le Bafing

Abidjan, le 26 juin 2024(AFOR)-La deuxième phase des cérémonies de remise symbolique de certificats fonciers et de contrats agraires à une trentaine de bénéficiaires, a été lancée ce lundi 24 juin 2024 à Touba, dans la région du Bafing.

Cette cérémonie était, comme les dernières qui ont eu lieu à Abengourou, Aboisso et Agboville, le prélude à une vaste opération de distribution de certificats fonciers et de contrats agraires produits durant les phases pilote et d’extension du Projet d’Amélioration et de Mise en Œuvre de la Politique Foncière Rurale de Côte d’Ivoire (PAMOFOR) à l’ensemble des heureux bénéficiaires de la région.

Les efforts conjugués de l’AFOR et de tous les acteurs de la chaîne foncière rurale, ont permis d’enregistrer des résultats satisfaisants. En effet, pour la phase pilote ce sont 1007 certificats fonciers délivrés sur 1000 attendus soit 100,7%, quand la la phase d’extension enregistre 5071 certificats fonciers, soit 78% de l’objectif.

Enfin, ce sont 1118 contrats agraires signés entre propriétaires terriens et exploitants agricoles de la phase pilote et 3082 contrats agraires de la phase d’extension, soit 41% de la cible, viennent formaliser les relations de travail entre les acteurs cités dans le Bafing.

Vingt-cinq (25) récipiendaires dont quatorze (14) femmes ont reçu leurs précieux documents. Aussi, cinq (5) contrats agraires dont deux (2) signés par des femmes, ont été remis.

L’occasion était belle pour le Préfet de la région du Bafing, Préfet du département de Touba, M. KOUAKOU Yao Dinard, de féliciter l’AFOR pour le travail abattu. « Nous pouvons dire que l’AFOR a abattu un travail plus que satisfaisant qui va assurément réduire les conflits fonciers et donc renforcer la cohésion sociale, transformer les droits coutumiers en droits de propriété donnant ainsi l’opportunité à nos parents détenteurs de certificats fonciers de réaliser des projets économiques».

Poursuivant, il a invité les populations « à renforcer leur adhésion aux opérations de sécurisation foncière rurale pour garantir le succès du Programme de Renforcement de la Sécurisation Foncière Rurale (PRESFOR) ».

Dr Kébé KANTE, Responsable de la Planification et du Suivi-Evaluation, représentant le Directeur Général de l’AFOR, a soutenu que « la cérémonie de remise de certificats fonciers et de contrats agraires aux récipiendaires est une marque de reconnaissance de l’AFOR à l’endroit de tous ceux qui ont cru au PAMOFOR et qui y ont adhéré de façon entière et totale ». Non sans féliciter l’opérateur foncier G-TEC (Groupement Terrabo-Etafat-Cabinet de Géomètres Experts Diallo Sékou) qui « des années durant, s’est attelé au quotidien, à œuvrer à la réalisation des opérations de sécurisation foncière rurale dans les zones d’intervention du projet ».

Rappelons que la cérémonie de ce jour consacre la remise symbolique de certificats fonciers et de contrats agraires à un échantillon de bénéficiaires. Elle sera suivie d’autres cérémonies organisées dans les sous-préfectures en vue de la remise du reste des certificats fonciers et contrats agraires.

La coordination de ces cérémonies sous-préfectorales sera assurée par les Préfets.

Présentant fièrement son certificat foncier, le porte-parole des récipiendaires, M. TOURÉ Mamadou, a indiqué que l’obtention du certificat foncier va faire taire beaucoup de choses. « Merci à l’Etat de Côte d’Ivoire pour ce cadeau. Merci à l’AFOR. Nous avons enfin notre papier. Cela va faire taire beaucoup de choses qui se disaient. Nous sommes prêts pour le PRESFOR. ».« Avec ce papier, mes champs sont sécurisés. J’ai des gens sur ma parcelle. Après, je vais signer des contrats avec mes exploitants agricoles », a dit pour sa part Maman DIOMANDÉ Fatou toute émue.DIABATE Mahika quant à elle témoigne  son amour à l’AFOR.« AFOR, je vous aime. Merci pour mon papier », a-t-elle déclaré

Les cérémonies de remises symboliques se poursuivent ce mercredi avec la région du N’Zi.

DIRCOM AFOR

Commentaires (Facebook)
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page