ActualitéSociété

Sida : « Environ 460.000 malades » dénombrés en Côte d’Ivoire (étude)

Mercredi 30 août 2017- Quelque « 460.000» personnes vivent avec le VIH/Sida en Côte d’Ivoire, révèle une étude publiée dans la revue américaine Annals of medecine, qui a porté sur l’Afrique du Sud et la Côte d’Ivoire après la décision du président des Etats-Unis, Donald Trump, d’effectuer une coupe sur le budget du PEPFAR, le plan d’urgence américain de lutte contre le VIH/Sida.

Selon l’étude, ces deux pays d’Afrique qui concentrent un nombre important de personnes infectées du Sida, pourraient connaître une montée des victimes soit « 1,8 million de décès supplémentaires dans les dix prochaines années ».

L’Afrique du sud enregistre un taux de prévalence de 19% avec 7 millions de personnes infectées par le Vih/Sida contre environ 460.000 victimes vivant avec la maladie en Côte d’Ivoire, l’un des pays ouest-africains les plus touchés.

Les chercheurs américains redoutent que la réduction du budget du PEPFAR restreigne l’accès des personnes infectées aux traitements antirétroviraux (ARV) à travers le monde et en particulier en Côte d’Ivoire et en Afrique du Sud.

En Côte d’Ivoire, 90% du budget alloué à la lutte contre le Sida provient de l’aide internationale. « Près de 32% des personnes vivant avec le VIH à statut connu » bénéficiaient du traitement ARV en 2015. Le taux de prévalence, quant à lui, est passé de 4,7% en 2005 à 3,7% en 2012.

L’administration américaine a décidé d’une coupe estimée à 1 milliard de dollars soit 551 milliards de Fcfa sur le budget du PEPFAR, le plan d’urgence américain de lutte contre le VIH/Sida.

ALL

Commentaires (Facebook)
Afficher plus

Articles Liés

Flash-info

Sida : « Environ 460.000 malades » dénombrés en Côte d’Ivoire (étude)

Commentaires (Facebook)
Afficher plus

Articles Liés

Bouton retour en haut de la page